• Depuis ce 15 avril 1995, date de la première sortie (et qui devait être l’unique) de la
    fanfare « L’étrange Gonzo », cet orchestre tous terrains a vu défiler une soixantaine
    de musiciens, musiciennes (en plus de la vingtaine actuelle), 6 chefs, autant de
    compositeurs en recommandé pour du « sur mesure », 2 metteurs en espace, en
    mouvement.
    Elle a joué environ 350 fois, que ce soit sur des scènes de théâtre estampillées, des
    festivals bien ancrés ou des fêtes de villages où il y avait plus de musiciens que de
    maisons.
    Ces généreux donneurs de son, nourris au public sans festicide, vont maintenant jouer
    la fin de cette histoire.
    D’un commun accord, sans regret et avec joie, l’aventure humaine et musicale des
    jaunes et noirs s’arrêtera le 31 mai 2019.
    Au programme :
    À 18h devant les halles de Parthenay : La fanfare Gonzo, la fanfare « Le chic du
    Minervois » et La Belle Image.
    Suivi d’une parade dans la rue piétonne pour rejoindre
    À 20h, le jardin des Cordeliers (ou MCP en cas de mauvais temps) où l’on
    retrouvera les mêmes orchestres après le concert du Bolchoï Karma Expérience.
    La soirée sera agrémentée de quelques surprises et c’est la Belle Image et son bal
    latino-roots « La buya del fandango » qui clôturera la soirée.
    On pourra se restaurer sur place de galettes bretonnes et de mets cambodgiens.
    Vous êtes tous les bienvenus ce jour-là à Parthenay pour fêter ça.